THURY 89 - commune de Forterre
Site officiel de la commune (Yonne)
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
Médecins thurycois

Les médecins thurycois

Recherche Dr M. Mourot © Tous droits réservés 2011

Une page de l’histoire de notre village s’est tournée avec la fermeture du cabinet médical le 31 mars 2011 .

En 1900 , un médecin s’intalle à Thury , le Docteur Herbout ( à l’époque la mairie cherchait un médecin , deux confrères venaient de refuser l’offre de la mairie jugée insuffisante !) ; le Docteur Herbout (cité sur le monument aux morts) décède à la fin de la guerre de la grippe espagnole à l’hôpital militaire de Moret sur Loing .

Le Docteur Barbès lui succède puis le Docteur Herzfeld lequel quitte Thury au début de la guerre, remplacé par le Docteur Daulliac puis par le Docteur Paulette Ziller bientôt rejoint par le Docteur Georges Véron (note 1).

En 1971 la maladie frappe Monsieur Véron puis Madame Véron et arrive le Docteur Michel Mourot fraîchement nommé interne au centre hospitalier d’Auxerre.

Le docteur Jean-Pierre Lesaux remplace quelques mois en attendant le retour de Michel Mourot qui exerce conjointement avec Madame le Docteur Véron jusqu’en 1979 ; le cabinet est alors transféré route de Panny (la commune aménageant le bord de route en parking). Cette installation va durer quelques années !

Raconter le rôle tenu par le médecin de famille me paraît superflu, chacun d’entre-vous l’a dans son coeur. Tout est bousculé, rien n’est comme avant, attendons l’avènement du très beau projet de Maison de Santé au chef-lieu de canton en avril 2012 .

Dr Michel Mourot (1971 - 2011),

note 1 : Les deux guerres ont joué un rôle important dans ces changements. Le Dr Herbout décède en 1918, le Dr Herzfeld est un possible émigré letton quittant Thury au début de la 2nde guerre mondiale. Dans le même temps la faculté de Strasbourg déménage à Clermont-Ferrand et ramène les Véron, Daulliac et Muesser à St Sauveur. Certes, Mme Véron née Ziller est en famille avec les Herrmann (Nouvelles Galeries rue du Temple) à Auxerre ainsi que Daulliac. Seul le dernier changement s’est fait dans le calme !

Pour compléter la recherche de Michel Mourot voici ci-après quelques informations complémentaires  à partir de la série Santé des AD89 (sous-série 5M), des délibérations du Conseil municipal, du répertoire des thèses et des renseignements généalogiques donnés sur le site de généalogie Roglo :

-  Le Dr Georges HERBOUT, a exercé à Thury de 1900 à 1915.Fils de médecin, né en 1874 à Frévent (Pas de Calais)il s’installe à Thury durant l’année 1900 avec l’aide financière de la commune. Durant la Grande Guerre, il sera rappelé comme médecin militaire. Il décédera de la grippe espagnole le 23 décembre 1918 à l’hôpital auxiliaire de Moret sur Loing (Seine et Marne) dont il était le médecin-chef - Sa thèse, soutenue à Paris en 1899 s’intitulera Valeur diagnostique des stigmates ophtalmoscopiques rudimentaires de la syphilis héréditaire.

-  Le Dr Georges Grégoire BREITMANN, exercera à Thury de 1892 à 1895. Fils d’un officier de santé, né en 1859 à Ananiev (Moldavie) il est docteur en médecine en 1891 et décède à Herbault (Loir & Cher) en 1914. Il fait une Demande de naturalisation en 1890 alors qu’il exerce à Brégy (Oise) où naît son fils Lucien Benjamin le 23 juin ; il s’installe à Thury courant 1891 avec l’aide financière de la commune ; sa fille Blanche y naîtra le 8 août 1891 (épouse d’André Fellus et grand-mère maternelle de DSK). Il quittera la commune avant 1896 - La thèse soutenue à Paris en 1888 s’intitule Contribution à l’étude de l’écholalie, de la coprolalie et de l’imitation des dénies chez les dégénérés et les aliénés.Il est qualifié par certains de médecin-psychiatre, voire psychanalyste. 

-  Frédéric Auguste GUILLIER (°Thury 1806- + Thury 1886). En 1827 il est Officier de santé (ex-corps des chirurgiens de l’Ancien Régime). Diplômé à Auxerre le 26 septembre 1826, à sa réception le 5 octobre 1827 il a en charge Thury, Saints, Sougères, Lainsecq, Sainte-Colombe.(sa vie a été racontée dans les P’tit Thurycois n°47 & 48)

-  J-F Picot, tous droits réservés

© Commune de Thury (89520) tous droits réservés
Créer votre site avec SolidarWeb by Solidarts